Catégories
Blog

Le coronavirus (covid-19) et les cérémonies de mariage

mariage_2020_covid19_coronavirus

Dans ces temps difficiles que traverse la France, plusieurs jeunes couples fiancées se retrouvent dans l’une de ces situations. La première est est la suivant. Ils étaient sur le point de se marier et avaient déjà tout apprêté pour leur grand jour.

Notamment la location d’une salle (avec tout le mal que cela implique de trouver la bonne salle), la réservation à la mairie et à l’Église/mosquée , la location de la robe de marie, la sélection du service traiteur, de l’officiant, de l’impresario, du photographe de mariage…

Et aujourd’hui ils ne savent plus où mettre la tête. La deuxième situation est la suivante contrairement à la première, ils étaient sur le point d’engager les préparatifs pour leur mariage : choisir une date, dresser une longue liste d’invités…

Mais malheureusement avec les mesures prises par le Premier ministre ils ne savent plus qu’est ce qu’il faut faire. Dans cet article, nous essaierons d’éclairer votre lanterne par rapport à l’impact du covid-19 (coronavirus) sur l’organisation des mariages.

1.Comment s’adapter par rapport à la situation ?

Vu la situation en ce moment et à cause de confinement, pour stopper le contamination du coronavirus (covid19) les futurs mariés sont obligé de organiser leur mariages à distance

Les prestataires s’adaptent

Les prestataires de mariages s’adaptent à la situation (confinement COVID-19 ) et donc c’est possible de faire un échange en vidéo via Skype par exemple avec son prestataire pour avancer sur l’organisation

En tant qu’un photographe pro en ce moment je propose des RDV via skype pour discuter et conseiller mes clients

Mais aussi je propose un devis en ligne instantané pour permettre au futurs mariés d’avoir une idée sur mes tarifs et prévoir le budget pour le photographe de leur mariage

2. État général de la nation par rapport à la pandémie du corona virus.

a) Bilan sanitaire en France

La pandémie du corona virus continue de faire rage dans le monde entier et plus particulièrement en France qui présente un bilan très sévère. En effet, la France est actuellement le 3e pays le plus affecté par le covid-19.

Elle est notamment majorée au classement par la Chine et l’Italie. En ce 1er avril 2020, on compte plus de 56 989 cas de coronavirus confirmés par test diagnostic PCR en France. Parmi eux : 24 639 sont hospitalisés et 32 350 sont confinés à domicile. Dans les hôpitaux, 6 017 cas graves sont en réanimation et 4 032 décès sont comptabilisés en milieu hospitalier.

b) Mesures prises par le gouvernement

Dans son discours adressé à la nation le 14 mars 2020, le premier ministre Édouard Philippe a pris les mesures suivantes :

‘…En lien avec le président de la république, j’ai donc décidé jusqu’à nouvel ordre la fermeture à compter de ce soir minuit, la fermeture de tous les lieux public non indispensable à la vie du pays. Il s’agit notamment des restaurants, cafés, cinémas, discothèques, les lieux de culte resterons ouvert, mais les rassemblements et les cérémonies devront être reportés.

Il s’agit également de tous les commerces à l’exception des commerces essentiels. Resteront notamment ouverts les magasins, les marchés alimentaires, les pharmacies, les stations essence, les banques, et les bureaux de tabac et de presse. Tous les services publics nécessaires à la vie de nos concitoyens resteront l’évidement ouverts les transports urbains continuent de fonctionner mais j’appelle les français à diminuer leurs déplacements en particulier à éviter les déplacements interurbains… »

Étant donné que le virus se répand très facilement d’homme à homme, ces mesures ont étés prises pour réduire au maximum le contact entre les individus. Ainsi donc cela contribuerait à réduire considérablement le taux de contagion.

Néanmoin , ces réformes ne sont pas sans conséquence! En effet elles ont fortement affecté la vie et le quotidien des français dans plusieurs aspects et notamment dans l’organisation des mariages.

3. Impact sur les cérémonies de mariages

Le coronavirus  (covid-19) et les cérémonies de mariage 1

Lorsque les rassemblements de plus de 100 personnes ont été interdit par le président Macron, plusieurs couples fiancés étaient obligés de revoir leur liste d’invités .

Mais les nouvelles mesures adoptées par le Premier ministre ainsi que l’appel au confinement à partir du mardi 17 mars 2020 a occasionné le report de tous les mariages <>, confirme le ministère de l’Intérieur, estimant que ces cérémonies ne font pas partie des choses essentielles à la Nation et appelle au bon sens.

En effet, ce mardi-là, les citoyens ont été appelés à rester chez eux afin de lutter contre la propagation du covid-19.

les mairies ont dû s’adapter à la situation

Les administrations ont donc dû s’adapter. « J’ai reporté tous les mariages prévus jusqu’au 15 avril, explique Frédéric Augis, maire réélu de Joué-lès-Tours.

Et j’ai prévenu les couples dont le mariage est prévu entre le 15 et le 30 avril qu’il ne pourrait peut-être pas être célébré. » Seuls les mariages « en cas d’urgence » seront célébrés.

Idem du côté des Hauts-de-Seine. « Aucun mariage n’était prévu mais s’il y avait des demandes, nous les répertorions », Christian Dupuy, maire de Suresnes.

4. Témoignages

Nous somme bien évidemment conscient de cette situation embarrassante dans laquelle vous êtes actuellement.

Vous auriez aimé passer la pas, « vite fais ». Mais voilà que vous êtes obligé de rester à la maison en pyjama chaque jours. C’est pourquoi nous vous proposons les témoignage de 03 couples français qui ont dû faire face à cette même situations. Ils expliquent notamment les mesures qu’ils ont dû prendre.

a) Camille et Clément

covid19 mariage

Camille, 26 ans et Clément, 28 ans, devaient se marier samedi 18 avril, à 11 heures, à Montpellier.

Un projet compromis par la pandémie de coronavirus. Camille, 26 ans, est responsable magasin pour la boutique de chaussures Minelli. Clément, 28 ans, est étudiant en neurosciences, actuellement en stage à l’Institut de génomique fonctionnelle qui dépend du CNRS. « On avait prévu un tout petit mariage, une vingtaine de personnes, avec juste la famille proche.

On avait prévu de réunir tout le monde le samedi 18 avril, au domaine de Grammont, raconte Clément.

Après la cérémonie, on avait réservé une balade en catamaran à La Grande-Motte et une soirée au restaurant le Yacht Club, toujours à La Grande-Motte. »

Coup dur pour le couple

Depuis les mesures de confinement annoncées par le gouvernement pour limiter la propagation du coronavirus, les plans ont complètement changé pour le couple.

Âgée et en Ehpad, la grand-mère de Clément a interdiction de sortir. Le père du jeune homme, par ailleurs son témoin, est atteint d’une maladie chronique. Lui non plus ne peut prendre de risques pour sa santé. « Mon frère et sa famille vivent en République Tchèque.

C’est devenu compliqué pour eux de venir. Ils avaient déjà pris les billets et n’ont pas encore été remboursés pour l’instant. »

Tous les mariages sont annulés

mariage_2020_covid19_coronavirus

Face à ces complications en cascade, Camille et Clément ont décidé d’annuler, « car au final, nous nous serions mariés quasiment seuls ». Jointe par téléphone, la mairie de Montpellier confirme que les mariages et Pacs sont annulés depuis ce lundi 16 mars, et jusqu’à nouvel ordre.

Le jeune couple a proposé d’autres dates à la famille, fin août et à la Toussaint mais pour l’heure, « ils craignent que l’épidémie ne soit pas terminée. « On ne prévoit donc pas d’autres dates pour le mariage aujourd’hui. C’est dur, mais on est obligés de garder le moral », conclut Clément.

référence midi libre

b) Angèle et Baptiste

coronavirus mariage 2020

Baptiste Windal et Angèle Reinquin, 33 ans tous les deux, viennent d’annuler leur fête de mariage prévue le samedi 21 mars à Hem (Nord), à cause du coronavirus. La difficile décision est prise une semaine à peine avant le grand rendez-vous, préparé depuis plus d’une année.

« Il y a eu plusieurs étapes dans la prise de décision. Déjà après le discours d’Emmanuel Macron jeudi, on a commencé à y réfléchir, mais l’annonce du Premier ministre hier a été fatale », témoigne Baptiste. « On avait déjà une quinzaine de désistements sur 120 invités.

Tous nos proches étaient assez d’accord pour annuler, et la majorité des invités attendaient cette décision », ajoute-t-il.

C’est pour les deux enfants d’Angèle et Baptiste, âgés de 5 et 9 ans, que la nouvelle a été difficile à comprendre. « Ils ont versé quelques larmes

Mariage civil en petit comité ?

Pour l’instant, le couple qui a bientôt 16 ans d’existence n’a officiellement reporté que sa fête de mariage, qui devait se tenir à l’Auberge du Tilleul à Hem. « La direction de la salle est compréhensive…

Ils nous ont appelés dès ce matin. Ils ne nous ferons pas perdre l’acompte versé et on va décaler la date ensemble ». Les Nordistes attendent désormais des nouvelles de la mairie de Tourcoing, où doit normalement être prononcée leur union, dont il ne savent pas encore tout à fait s’ils en décalant la date ou non.

« On est un peu en réflexion là-dessus, voir si on le fait civilement et on organise une réception plus tard, avec une cérémonie laïque qui n’était pas prévu ». Pour ce qui est de cette soirée du 21 mars, Baptiste et Angèle sont évidemment déçus, mais assument : « Ça fait plus d’un an qu’on bosse dessus, on avait tout préparé et tout tombe d’un coup !

Mais on relativise en se disant que c’est mieux pour chacun. Si on avait maintenu, on se dit que l’ambiance n’aurait pas été à la fête, et ce n’est pas non plus responsable de le faire dans ces circonstances », dit Baptiste.

Les amoureux envisagent quand même de s’unir officiellement samedi prochain en présence de la famille proche, si la mairie de Tourcoing les y autorise…

Le coronavirus  (covid-19) et les cérémonies de mariage 2

c) Victoria et Mamadou

Le jeune couple s’est rendu à la mairie avec pour seuls invités deux témoins et le frère du marié. (source europe1)

La salle de 50 places est bien vide pour un jour de fête. Pas de quoi altérer le sourire de Victoria dans sa robe blanche vaporeuse. Les époux auraient préféré s’échanger leurs alliances à l’église, comme ils l’avaient planifié au départ. Mais le coronavirus oblige Victoria a tout réorganiser.

« Nous avons dû tout annuler, même la fête du soir, et faire à la place une petite cérémonie avec nos familles », raconte-elle. « On avait établi une liste d’une centaine d’invités, finalement nous ne sommes qu’une vingtaine de personnes.

 » Les parents des jeunes mariés ont pu assister à la cérémonie, filmée en direct par les témoins. Tous les couples de Nogent-sur-Oise se sont adaptés aux mesures, à la grande surprise du maire Jean-François Dardenne.

« On s’attendait à avoir des négociations avec les mariés et leurs familles mais, finalement, les couples de mariés ont accepté ces restrictions », s’étonne-t-il. « Le message a été reçu. » Victoria et Mamadou se sont promis de renouveler leurs vœux à l’église dans 5 ans devant une centaine de convives cette fois-ci.

Nos tarifs pour un mariage